COTE OUEST
Au volant de votre buggy
Une organisation expérimentée
Une adhesion à Valamada
LES PROGRAMMES
Sur la route du Madabuggystour
Au pays des Mikéas
Le Grand Raid

PARIS – MORONDAVA - TOLIARA – PARIS.

JOUR 1  : PARIS / ANTANANARIVO

Départ Paris - Vol Air France 17h. Arrivée Antananarivo 23h. Accueil à l’aéroport – Nuit dans un hôtel de proximité.  

JOUR 2 : ANTANANARIVO / MORONDAVA

Petit déjeuner et matinée tranquille – Transfert à l’aéroport – Vol Air Mad 12h10 pour Morondava. Arrivée Morondava 13h10 – Accueil à l’aéroport – Transfert et déjeuner à l’hôtel - Prise en main des buggys – En milieu d’après midi avant le couché du soleil et avec votre buggys route pour l’allée des Baobab, l’allée la plus photographiée du monde. Comment résister au plaisir de cet alignement majestueux de colosses indétrônables –  On les appelle « les racines du ciel » parce que l’on dit que ce sont les dieux qui les ont plantés à l’envers pour rabaisser leur prétention de vouloir être aussi grands qu’eux – Préparer vos mouchoirs pour vos larmes d’émerveillement et vos appareils photo pour vos souvenirs – Retour en fin de journée après ces 50 km de premières sensations – Le soir présentation du programme et des équipes accompagnantes - – Diner et nuit à l’hôtel : Le Palissandre Ouest, certainement le plus beau des hôtels du centre ouest Malgache.

JOUR 3 : MORONDAVA – BELO SUR MER

Départ tôt – 80 km – Une route qui nous réservera nos premières surprises en fonction des pluies – On comptera entre 4 et 8h selon l’état de la piste pour mériter BELO sur MER. C’est là dans les années 1870 que les marins bretons enseignèrent aux Vézos (Les nomades de la mer) leur savoir faire pour fabriquer les boutres et goélettes que vous verrez tout au long des jours suivants – BELO sur MER la récompense : Un baie magnifique avec ses bancs de sable faces au couché de soleil, ses palissades de bois pour délimiter les espaces d’habitations – C’est le miroir de l’Afrique juste en face - Ici pas d’eau courante ni d’électricité on comptera sur le confort du meilleur hôtel que nous trouverons sur place. (Réservation inutile il y aura de la place). Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 4 : BELO SUR MER – MANJA

Départ tôt – 110 km - Et on s’enfonce dans le pays des VEZOS (Inventeurs de la pirogue à balancier et de la petite voile qui va avec. Des pêcheurs côtiers qui occupent depuis toujours la côte sud ouest de Madagascar ou nous circulerons pendant tout le séjour). Un pays hors carte, hors guide, hors piste…mais ça se fait disent les puristes « hors norme »….C’est la partie Est du delta du fleuve Mangoky qui arrive droit des hauts plateaux que l’on va contourner - Hôtel à Manja.

JOUR 5 : MANJA – MOROMBE

Départ tôt – 165 km - Après avoir contourné le delta du Mangoky par des chemins alternant asphalte, piste, ponts, bacs on reviendra progressivement à une vie plus civilisée pour arriver à MOROMBE. Cul de sac sans issue, sauf la mer. Des habitants peu habitués aux touristes et aux Vazahas demeurant d’une gentillesse exceptionnelle. C’est certainement l’occasion de se lier avec ces hommes et femmes d’origines lointaines et confuses : Afrique, Asie, Indonésie ? Personne ne sait. Une étape de liaison sans plus pour rejoindre une ville étape non passionnante mais c’est la route…Alors roulons. Hôtel ou chez l’habitant suivant programme

JOUR 6 : MOROMBE – ANDAVADOAKA

Départ courant de la matinée – 60 km – Une petite étape pour profiter pleinement du paysage et arrivée tranquillement à Andavadoaka, là ou commence la barrière de corail qui file vers le sud et que nous ne quitterons plus. Le site est sauvagement découpé, c’est une belle transition pour quitter les précédents jours d’aventures. Profitons de la fin de journée pour regarder les retours de pêche. Quelques iles dans les environs à rejoindre en pirogue pour une baignade « confidentielle ». On ne manquera pas d’acheter du poisson aux pêcheurs à cuisiner sur place en famille pour le repas du soir. Hôtel en bord de mer.

JOUR 7 : ANDAVADOAKA - SALARY - Journée de solidarité.

Etape du matin – 40 km de rêve – Alors là ! franchement bat… Piste de sable blanc qui longe la mer et les races de baobabs et quand la piste s’arrête on roule sur la plage. Des massifs coralliens aux couleurs enchanteresses d’un côté une forêt primaire recelant des richesses encore préservées de l’autre – Un pays en dehors de toutes routes touristiques, une authenticité et un contact privilégié avec le plus beau de Madagascar – Salary en plein cœur de la réserve protégée des Mikéas* - Pour le déjeuner nous nous rendrons sur le site VALAMADA - Visite de la ferme et du jardin botanique - Cette ferme cultive les richesses oubliées de la forêt des Mikéas, richesses alimentaires et médicales préservées - Le jardin botanique recense les espèces pour l'information des visiteurs - Présentation sera faite par les responsables de l'association de la vie des Mikéas ces derniers siècles - Cérémonie d’accueil en présence des personnalités locales et des chefs de village - Déjeuner des spécialités anciennes qui nourrissent encore, grâce aux cultures de la ferme, cette population

 

*Mikéas : Peuplade millénaire, la plus ancienne de Madagascar. Des nomades qui ne dorment jamais au même endroit… Ceux qui les ont vu les décrivent comme petits et maigres à la peau grisâtre…Ils pourraient vivre sans eau, ils mangeraient d’énormes tubercules enterrés à plus de 1m de profondeur qu’ils seraient les seuls à détecter. Le hérisson et le miel seraient leur seul complément alimentaire…. A suivre. – Diner et nuit au Salary Bay.

JOUR 8 : SALARY - IFATY

Départ tôt – 40 km – On longera une côte de toute beauté avec des lagons d’un bleu pur, des mangroves et des euphorbes abritant des « couas coureurs » (à tête bleue) ou servant de point d’observation aux milans, ces adorables petits rapaces tachetés.  Au fil de la gentillesse des habitants nous traverserons les villages côtiers Tsiandambo, Ampasilana, Manombo ou les gamins vous crient des « bonjour Vazaha ! » prévoir des stylos et bonbons à distribuer. Ifaty c’est le village balnéaire de Tuléar qui n’est qu’à une vingtaine de kilomètres. Village fortement touristique ou nous pourrons sortir agréablement - Hôtel Le Paradisier… Rien que le nom veut tout dire.

JOUR 9 : IFATY – TOLIARA

Départ dans la matinée – 20 Km – Excursion découverte de Toliara (Tuléar), ville de poussière et de chaleur ou le temps se serait arrêté un moment sans pouvoir repartir. Capitale du Sud ouest, c’est un carrefour très populaire…on y croise tout… En escale on reste ici en fond de cale. Bref pas grand chose à y faire sauf la fête d’adieux ensemble pour nous quitter le lendemain – Diner en ville – Nuit à l’hôtel « Le Victory » ou similaire.

JOUR 10 : TOLIARA - ANTANANARIVO

Départ pour l’Aéroport - Vol pour Antananarivo – Pour être sûr de ne rien manquer : Visite de la ville guidée en minibus avec guide parlant Français – Déjeuner en ville – Arrivée à l’hôtel « Palissandre » en plein centre ville en fin de journée pour finir de boucler les valises avec les derniers achats – Utilisation des chambres en Day Use - Diner à l’hôtel – 22h départ de la navette pour l’aéroport.

JOUR 11 : ANTANANARIVO – PARIS - Aéroport d’Antananarivo  - Arrivée Paris CDG dans la matinée.